Article Philippe Loignon de Sud Ouest du 27/12/21. Photo MAPP

Navigation en Lot-et-Garonne : un projet de transbordeur pour franchir le barrage de Fumel

Afin de favoriser le tourisme fluvial au sein de son territoire, le Département travaille depuis quelques années à la remise en navigabilité du Lot.

Après la réhabilitation en 2020 de l’écluse de Saint-Vite, l’attention se tourne désormais vers le barrage de Fumel, qui constitue encore un obstacle pour les navigants. Le projet porte donc sur son franchissement qui, une fois aménagé, permettra aux plaisanciers de suivre pas moins de 130 km de ligne droite depuis Aiguillon jusqu’à Luzech, dans le Lot.

Le site comporte plusieurs contraintes, comme la présence en bord de rive de l’usine hydroélectrique. C’est pourquoi le Conseil Départemental s’est tourné vers une solution « originale », celle de l’aménagement d’un transbordeur.

Prévu pour 2024, cet aménagement comporterait deux sas, un en amont, l’autre en aval, équipés de quais d’appontage au-dessus desquels un pont roulant motorisé soulèvera et transportera les bateaux. Le temps de transfert des embarcations sera équivalent à celui du passage d’une écluse. Une halte technique capable de sortir les bateaux sera également créée pour réaliser des opérations d’entretien, de contrôle technique ou d’hivernage.null

Avant l’enquête publique portant sur le projet, un temps de concertation est prévu du 3 janvier au 3 février 2022. Le public pourra de ce fait consulter les scénarios d’aménagement et déposer ses remarques dans les mairies de Fumel et de Montayral, au siège de la Communauté de communes Fumel-Vallée du Lot, ainsi qu’à l’Hôtel du Département à Agen. Par ailleurs, une réunion publique aura lieu le 10 janvier à 18 h 30 à l’Amphithéâtre Communautaire de Fumel, avec la possibilité de la suivre à distance.

Updated/maj. 03-01-2022

Vues : 8