Posté sur Facebook le 26 mars 2014. Avec un titre aujourd’hui d’actualité.

Je ne connaissais ni le réalisateur, ni le film, son premier. Mais c’est un chef-d’oeuvre, “Little Odessa” de James Gray (1994) que je viens de voir. Un concentré d’écriture et d’expression cinématographique, largement autobiographique, avec des acteurs d’une extrême sensibilité (notamment Vanessa Redgrave et Tim Roth). Scénario troublant, assez violent sans être gratuit mais profond, mise en scène et éclairage, jeux de caméra au millimètre près, bref, absolument superbe. Comment j’ai pu méconnaitre ça? Wow, à voir!

Un extrait du dialogue: << You know there is a saying: When a child is six years old, it says, “the father can do everything”. When he’s twelve, he says, “the father can almost do everything”. When he’s sixteen, he says, “the father is an idiot”. When he’s twenty-four, he says, “the father wasn’t maybe such an idiot”, and then, when he’s forty, he says, “if I could only ask my father”. But I’m afraid my sons will never ask themselves that.>>

Updated/maj. 26-03-2022

Vues : 14