“La solitude est pour moi une source de guérison qui rend ma vie digne d’être vécue. Parler est souvent un tourment pour moi, et j’ai besoin de plusieurs jours de silence pour me remettre de la futilité des mots. J’ai mes ordres de marche et je regarde en arrière seulement quand il n’y a rien d’autre à faire. Le voyage est une grande aventure en soi, mais on ne peut en parler longuement. “

Lettre de Jung à Gustav Schmaltz, le 30 mai 1957

Updated/maj. 14-07-2021

Vues : 0