Dans le pétrin. Ces prochains jours vont être difficiles, alors que Boris Johnson attend de savoir si l’enquête demandée par Boris Johnson a découvert que oui, Boris Johnson avait bien participé lui-même à la fête du 20 mai 2020 à la maison de Boris Johnson. Alors que le reste du pays avait été ordonné de se confiner. La presse Britannique, de gauche et surtout de droite, ce matin se déchaine.Sur une pente raide, combien de temps encore va-t-il pouvoir tenir?

Mise à jour du 12 janvier à 13H30 : Lors de la séance hebdomadaire de Questions au Premier Minister, Boris Johnson s’est enfin “excusé du fond du cœur” de n’avoir pas agit correctement lorsqu’il avait assisté à la “garden party” du 20 mai 2020. Le leader de l’opposition l’a accusé d’être un menteur invétéré sans honte et lui a demandé de démissionner. Comme l’ont fait tous les autres groupes d’opposition. Va-t-il donner suite? Il n’a pas réagi à ces demandes, disant une nouvelle fois qu’il attendrait les résultats de l’enquête qu’il a lui même demandé – enquête qui pourrait éventuellement demander sa traduction devant la justice. Certains députés conservateurs sont peut-être satisfaits du fait qu’il vient de désamorcer, mais bien trop tard, le “sac de nœuds” dans lequel il s’est empêtré – mais c’est à moyen terme les électeurs qui décideront de l’avenir de Boris Johnson.

Updated/maj. 12-01-2022

Vues : 13