Une bonne photo, c’est d’abord beaucoup de préparation et ça commence en général par notre logiciel de navigation. Il permet de repérer ses cibles dans un catalogue assez limité (j’ai préparé beaucoup des miennes avant la mission). Il montre aussi les zones jour/nuit, une image de la couverture nuageuse plus ou moins à jour, et surtout la trace au sol des orbites futures… et puis c’est à peu près tout. Contrairement à ce que les gens croient parfois, c’est très compliqué de photographier une zone sur commande. Tout d’abord, la rotation de la terre et la précession du plan de notre orbite font qu’on ne survole qu’épisodiquement et parfois un peu aléatoirement les différentes zones du globe. Ensuite, il se peut que la zone soit survolée certes, mais en pleine nuit… ce qui laisse peu de possibilité de photo (à part les villes très éclairées). La lumière n’est en général pas non plus suffisante en matinée et en soirée (d’où les couleurs plus pastels qu’ont parfois mes photos). Les nuages se mettent aussi souvent en travers de la vue 😤 Dernière complication et pas des moindres : la plupart du temps, les bons passages au-dessus des bonnes cibles ont lieu… pendant notre journée de travail ! Pas question de s’absenter au milieu d’un expérience même pour un passage à la verticale de Paris ou du Mont Saint Michel 🙈 Au final, il y a certains lieux (villes, montagnes, îles, etc.) qui ne m’offriront qu’un seul passage adéquat en 6 mois de mission… Et bien sûr, une fois qu’on se met à la fenêtre au bon endroit et au bon moment avec la bonne météo, reste à identifier sa cible à l’œil nu (à 400km…) et à prendre une photo techniquement correcte. Avant de me reprocher de n’avoir pas pris en photo votre lieu préféré, pensez-y 🙂

"Ma" ville rose pendant 20 ans

Good planning for a picture is half the job, and for us it starts with our navigation software. It allows us to catalogue our targets (although I prepared many in advance before I left Earth). The software shows us where it is day and night and even cloud cover predictions, but most importantly it shows us the future orbits, and that is about it. Many people think that we can take a picture of a specific place on Earth on command, but it is much harder than that. First of all our orbits mean we only fly over specific areas periodically. Secondly even if we do fly over an area of interest it might be during night-time so there will be nothing to see unless it is a city with bright streetlights. The lighting in the morning or evening is generally not good enough either (this is why some of the pictures have more pastel colours). Then there are clouds that can get in the way 😒. Lastly, and not the least, often we pass over areas… when we are working. We cannot drop everything we are doing at 14:35 for example just because we really want to take a picture of a city or a mountain or other marvel of Earth. Even if the stars align and we have the time, the orbits and the weather is in our favour… we still need to spot the target from 400 km above and setup the camera settings correctly!

Updated/maj. 21-11-2021

Vues : 5