Il y avait Bertrand Horna, Michel Pujols, Fernand Semont, Maurice puis Brigitte Charbonnières, Philippe Réal… et Frédéric Delaude… les correspondants de Sud Radio  que j’appelais chaque matin pour obtenir leurs suggestions du jour pour la conférence de rédaction.

Avec Frédéric – ou Frédo comme on l’appelait – j’avais toujours une petite appréhension en faisant son numéro. Quel serait son humeur du jour?

Car, correspondant sur la région de Montpellier, ne s’embarrassait pas de dire la vérité. Même de se fâcher. Il était un authentique languedocien, accent bien de sa région, mais en réalité, profondément, d’une très grande gentillesse.

Je me souviens des sujets qu’il traitait: la viticulture qu’il couvrait bien relayant souvent les propos du CAV ou de Emmanuel Maffre-Baugé – et le vin également qu’il buvait très bien! Il devait aussi régulièrement nous faire des reportages su les inondations, notamment à Cuxac-d’Aude où il habitait. Parfois, souvent, il n’avait rien à proposer – et si j’insistais trop pour obtenir quelques miettes, il réagissait mal.

Quand Frédo venait en visite à Toulouse, nous étions tous très contents de le voir. Avec sa dégaine, “brut de fonderie” – dit une ancienne journaliste – son tempérament bougon, avec des coups de gueule mémorables en conférence de rédaction, c’était “un vrai gentil”, un gars authentique rempli d’amour pour la vie, qui nous faisait bien rigoler.

Rappels plus qu'utiles des signes d'un AVC

Selon Christian Galland, par qui j’ai appris la nouvelle de son décès : “Une amitié de plus de 53 ans , entre coups de gueule, coups de coeur, coups à boire et fidélité à toute épreuve”.

Il est décédé à l’Hopital de Montpellier, ce dimanche 16 janvier, après avoir subi un AVC.  Une cérémonie aura lieu au crématoire de Béziers , Route de Corneilhan, vendredi 21 janvier à 10 heures.

Updated/maj. 18-01-2022

Vues : 13