Publié par Gil Bousquet dans la Dépèche du Midi le 28/06/2022

Lufthansa n’a pas encore décidé combien d’A380 seront remis en service. Lufthansa

La compagnie allemande Lufthansa décide de remettre en service ses Airbus A380

Face au retard de livraison de ses avions neufs, la compagnie allemande a décidé de refaire voler des A380 pour l’été 2023. Elle dispose encore de huit superjumbos qui avaient été parqués en France et Espagne pendant la crise Covid.

L’A380 va reprendre du service chez Lufthansa. La compagnie allemande a décidé de sortir de leur retraite anticipée les Airbus géants qui lui restent. À l’origine elle disposait d’une flotte de quatorze exemplaires qui avait tous été mis en stockage à cause de la crise sanitaire qui avait fait plonger le trafic mondial jusqu’à 90%. Le retrait du planning de ses Airbus A380 avait été publiquement annoncé en septembre 2020. Les superjumbos ont été parqués en France mais aussi à Teruel en Espagne sur un site géré par la société tarbaise Tarmac Aerosave spécialisée dans le maintien en conditions opérationnelles des avions.

Forte demande des passagers

Sur les quatorze A380, six ont déjà été revendus portant la flotte disponible à huit. Lufthansa a précisé qu’elle n’avait pas encore chiffré le nombre exact d’A380 qu’elle remettrait en service pour l’été 2023 ni quelles destinations elle desservirait. Si la compagnie allemande réactive ses A380 c’est pour faire face à la forte demande de ses clients. Les réservations ont redécollé en flèche mais en raison d’un manque de personnel chronique depuis la sortie du Covid, de grèves et de perturbations des services au sol dans les aéroports, Lufthansa a annoncé la suppression de 3000 vols cet été. null

Retard de livraison de Boeing

Les A380 permettront aussi de palier les retards de livraison de Boeing qui peine à fournir des 777-9 commandés par Lufthansa. C’est un recours en grâce inespéré pour l’A380 aux couleurs de Lufthansa. En effet beaucoup de spécialistes voyaient leur mise sous cocon en Espagne comme une ultime étape avant soit leur revente ou pire leur démantèlement. Si Airbus a décidé de stopper la production du grand avion civil du monde avec un ultime exemplaire sorti fin 2021 de l’usine de Toulouse, plusieurs compagnies continuent de l’exploiter comme notamment Emirates.

Voir aussi article ci-dessous du Figaro qui étend le sujet à British Airways qui également remets un certain nombre de ces appareils en service.


Des A380 de Lufthansa vont reprendre du service à l’été 2023

Le Figaro. Par publié le 28/06/2022

Le groupe dispose actuellement d’une flotte de 14 Airbus A380, entre l’Espagne et la France.

L’A380, l’avion préféré des passagers, qui plébiscitent son confort et sa cabine silencieuse, a de nouveau les faveurs des compagnies aériennes. Et pas seulement de celles, à l’instar d’Emirates ou de Singapore Airlines, qui ont fait du superjumbo européen le porte-drapeau de leur flotte long-courrier. Et l’ont rapidement remis en service pour accompagner le redécollage du trafic depuis l’été 2021. La Lufthansa vient d’annoncer qu’elle remettrait en service, à partir de l’été 2023, une partie de ses A380 mis en retraite anticipée à partir de septembre 2020. Décision justifiée par l’effondrement du trafic aérien au plus fort de la pandémie de Covid-19.

Mais face à la forte reprise du trafic et à la pénurie de personnel – elle a entraîné l’annulation de 3 000 vols cet été par la compagnie allemande -, la Lufthansa estime que le géant des airs, capable de transporter plus de 500 passagers (et certifié pour 800), lui permettra de faire face. Elle est la deuxième compagnie européenne à appeler à la rescousse l’A380. Dès novembre 2021, British Airways avait remis en service des A380. Cet été, la compagnie britannique utilisera 10 de ses 12 exemplaires afin d’assurer jusqu’à 495 vols en août. Soit 7 % de plus qu’en août 2019, avant la crise sanitaire.

De son côté, la Lufthansa peut compter sur 8 appareils sur les 14 qui constituaient sa flotte de superjumbos. Six ont été revendus, le solde a été placé en stockage de longue durée et doit « être réveillé », c’est-à-dire remis en état de voler en toute sécurité avec des passagers.

Updated/maj. 03-07-2022

Vues : 9