Fanny Ardant, entretien dans le journal “Le Temps “.

Question : “Vieillir, pour vous…?”

« La vieillesse est liée à l’insolence. Les jeux sont faits (elle claque des doigts). On est comme le boxeur sur le ring qui sait qu’il subira le dernier KO. Mais on fait son match jusqu’au bout. »

Commentaire: « La viellesse : Pas d’autre choix…. Elle débarque, sans prévenir !… Elle trouve sa place dans tous les coins, sans s’excuser, se faufile dans les moindres replis, les plus petits espaces secrets de nos corps… C’est une intruse impudique, une meneuse de revue indétrônable !… Elle guette le moindre écart pour nous rappeler qu’on ne lui la fait pas, la peau à elle !!!… Elle décide…
Seule façon de lui faire un pied de nez…l’accepter…en faire notre amie, la rendre belle. »

Image : FilmMagic, Toni Anne Barson

Updated/maj. 05-04-2022

Vues : 8