Bon, hier à RFO Guyane, c’était une journée riche en travail et en apprentissage. Avec malheureusement une grosse erreur de ma part.

En effet dès le matin je pars en rédacteur sur un sujet de création d’atelier de confection de poupée à Cayenne. Tout se passe bien. Sur le chemin du retour, nous pprenons qu’une tortue luth est en difficulté sur la plage de Rémire. C’est pas loin, alors nous y allons.

C’était vraiement magique. En fait elle était dans la vase puisque la mer s’était retirée. Les pompiers étaient là pour la remettre à l’eau.

Nous voilà donc reparti en direction de la station avec deux sujets en main. Deux sujets pour le journal du soir.

J’avais donc trop de boulot pour ce JT. Je fais le premier sujet sur les poupées. Il est 18H20 lorsque je débute le montage et script sur la tortue. A 19H20 on me demande de “faire court”, cad. 1’30.

Je dois alors revoir en urgence tout mon plan de montage. Du coup je zappe deux interviews, puis je demande au monteur de mettre 20 secondes en fin pour que j’y mette mon pied, ma conclusion.

Dans la précipitation ma tortue reptile devient un mamifère. Je passe au mixage. Personne ne remarque le lapsus. Mon sujet passe dans à peine quelques minutes, je file au nodal. Personne ne revisionnera donc le sujet. Les téléspectateurs ne me râteront pas et téléphonent en masse. J’étais assomé.

J’en ai parlé au rédacteur en chef adjoint. Bon, c’est passé, mais alors… que l’apprentissage est périlleux. Beaucoup d’enseignements à tirer. Il y a cependant du positif: deux sujets de NGR dans un même journal. C’était de la folie! Même les titulaires ne font pas ça. C’est vraiment le monde à l’envers.

Vous avez la possibilité de voir ce JT aujourd’hui sur RFO Sat, ne le manquez pas. Même s’il était interessant, j’espère qu’ils ne diffuseront pas le reportage de la tortue mamifère…

[email à mes parents]

Updated/maj. 20-11-2021

Vues : 0