Post FB de Pierre Nicolas le 1er août 2021

C’est curieux mais j’aime bien la pluie … y compris maintenant en plein mois d’Aout . Pour l’immense majorité des gens c’est généralement l’inverse . Pour elles et eux le soleil aurait des vertus absolues sur le corps et le mental auxquelles il conviendrait de se plier pour des questions de bronzage ou de peau plus “sucrée” . Certes mais j’aime quand même la pluie . Et ça remonte à loin …. D’abord je me régale de ces moments d’été qui précédent la pluie. Le ciel lourd et silencieux depuis plusieurs heures, les oiseaux qui se taisent puis peu a peu le tonnerre si loin et tout a coup généralement en plein sommeil la pluie qui tombe a grosses gouttes . le bonheur de se réveiller et d’entendre l’eau frapper aux carreaux . Ca m’est arrivé de me relever et d’aller arpenter mon patio nu pour sentir la chaleur du sol sous mes pieds et cette pluie devenue tiède qui ruisselle par les pots d’échappement de la maison . Un truc carrément sensuel…. Enfant genre 13 ans je me souviens d’avoir traversé Arras le soir sur mon petit vélo rouge sous une pluie battante et croyez moi quand ça tombe là haut … et bien j’etais trempé et ça m’amusait voire me rassurait . Quand tu es mouillé jusqu’aux os ( eaux ? 🙂 ) il ne peut plus rien t’arriver … Il suffit de continuer a avancer . Cette pluie là n’a jamais tué personne . Tu rentres et au lieu de t’affaler quelque part tu te changes tu te séches tu mets des habits propres et ton corps comme la terre ou comme les plantes est tout a coup régénéré. Il t’est arrivé quelque chose. On a tellement besoin de l’eau…… En plus comme le brouillard donne un aspect insolite aux choses les plus banales la pluie la nuit fait,elle, briller comme un sou neuf la moindre rue pavée. Elle donne du contraste de la couleur et de la lumiére a mes visions nocturnes . Si Francis Basset devait me lire j’ajouterais même que de nombreuses femmes sont plus belles sous la pluie. Vive la pluie .


La pluie fait des claquettes
Sur le trottoir à minuit
Parfois, je m’y arrête,
Je l’admire, j’applaudis
Je suis son chapeau claque,
Son queue-de-pie vertical,
Son sourire de nacre
Sa pointure de cristal
Aussi douce que Marlène,
Aussi vache que Dietrich,
Elle troue mon bas de laine
Que je sois riche ou pas riche
Mais quand j’en ai ma claque
Elle essuie mes revers
Et m’embrasse dans la flaque
D’un soleil à l’envers
Avec elle je m’embarque
En rivière de diamants
J’la suis dans les cloaques
Ou elle claque son argent
Je la suis sur la vitre
D’un poète endormi,
La tempe sur le titre
Du poème ennemi
À force de rasades,
De tournées des grands-ducs,
Je flotte en nos gambades,
La pluie perd tout son suc
Quittons-nous dis-je, c’est l’heure
Et voici mon îlot
Salut pourquoi tu pleures?

  • Parce que je t’aime salaud.

Claude Nougaro

Updated/maj. 22-08-2021

Vues : 0