La déforestation, pas qu'au Brésil

Il y a quelques jours je découvre sur un site Facebook qui m’est cher, “Tu est de Fontainebleau si…”, une publication d’une certaine Virginie Dubreuil qui m’interroge : “Promenade dominicale en forêt de Fontainebleau…” La collections de photos est mortifiante, un saccage de zones d’une des plus grands massifs forestiers de France. L’album se termine avec des images qui enragent. Qui fait comprendre que ce n’est pas du tout la reconstruction de Nôtre Dame qui appèle – d’ailleurs impossible car tout chêne fraichement abattu nécessite 2-3 ans de séchage avant d’être utilisé – mais des intérêts commerciaux.

Depuis un groupe s’est créer pour agir: “Urgence Foret Samois”, localité toute proche de Fontainebleau, qui publie aujourd’hui un communiqué:

” Le 30 mars, “Urgence Forêt Samois” se constituait autour d’une poignée d’habitants consternés par la destruction forestière autour de leur village. Aujourd’hui, 20 jours après, c’est plus de 500 soutiens locaux et nationaux qui agissent et se rassemblent sur cette page Facebook pour essayer de contrer les coupes d’arbres commerciales en forêt de Fontainebleau et d’ailleurs. Et en 20 jours, nous n’avons pas chômé :
– Une campagne de sensibilisation “Opération points rouges”,
– Une protestation auprès de l’ONF et l’obtention d’un rendez-vous auprès de la Directrice de l’Agence Interdépartementale de Fontainebleau,
– L’interpellation d’élus locaux et nationaux par courriers et réseaux sociaux,
– La participation à une manifestation contre les coupes d’arbres à Villiers-sous-Grez,
– 3 articles dans la presse et 1 reportage télé,
– Un recensement de parcelles de forêt touchées par les coupes,
– Le rapprochement avec de nombreuses associations de terrain,
– etc.
Soyons fiers de notre chemin parcouru et continuons de dénoncer la marchandisation frénétique de nos forêts. Ensemble, nous sommes plus forts pour protéger notre environnement !

La forêt de Fontainebleau est célèbre dans le monde entier pour avoir inspiré les artistes du XIXe siècle : peintres impressionnistes et école de Barbizon, ainsi que des photographes, des écrivains et des poètes.

Résultat

Je suis Bellifontain avec des souvenirs très vifs d’enfance lorsque j’accompagnais en forêt mon grand-père le peintre Gabriel Fournier et qu’il installait son chevalet au Mont Aigu et croquait ces magnifiques rochers et arbres qui nous entouraient. Ces tableaux et dessins nous appartiennent comme la forêt de Fontainebleau appartient à tous les Bellifontains et habitants de ce vaste domaine forestier. Il est inacceptable que certains donnent l’autorisation (??) d’abattre de manière sauvage comme ils le font pour des raisons commerciales et injustifiables, ou soi-disant techniques. On critique la déforestation en Amazonie, mais nous, en France, faisons pareille, des crimes contre la nature!

Vues : 2

Viewed : 16