Découvrez l’œuvre de Gabriel Fournier

Par Jean-Michel Breittmayer dans la République de Seine et Marne, publié le 24/1/2000

Rares sont les peintres seine-et-marnais a avoir obtenu au 20e siècle, une consécration nationale. Gabriel Fournier est de ceux-là, lui qui a su imprégner ses toiles de la magie des paysages du sud du département.

Gabriel Fournier s’est découvert Seine-et-Marnais au début des années 30 grâce à la magie de la forêt de Fontainebleau. Utilisant toutes les ressources techniques de la peinture, du pastel à l’huile, du dessin à l’aquarelle, il a sa vie durant croqué et posé sur la toile les paysages du sud Seine-et-Marne. C’est principalement après la guerre que le peintre concentrera son travail sur la région de Fontainebleau et du Gâtinais. La vallée de l’Orvanne, les bords de Seine et du Loing comme les plaines du Gâtinais seront ses principaux sujets d’inspiration. Aujourd’hui, ses tableaux ont gardé toute leur fraîcheur et toute leur magie. Sa peinture simple, loin de tout maniérisme, suit les recherches qu’ont menées de grands peintres comme Cézanne ou Bonnard. Sans jamais copier, ni imiter, les toiles de Gabriel Fournier ont leur propre personnalité, faite d’équilibre, de couleurs fortes et de douceur du trait.

Plus de 200 toiles

Dans le cadre malheureusement un peu froid et peu intime de la salle des fêtes de Nemours, Blaise Fournier, fils du peintre propose une remarquable rétrospective du travail de son père. Plus de 200 toiles et dessins sont proposés. En marge des toiles les plus connues les amateurs de peinture pourront découvrir le travail de recherche du peintre au travers d’esquisses et ébauches. Blaise Fournier a en effet décidé de présenter un maximum de toiles afin de faire connaître dans sa plénitude l’œuvre de son père. Démarche peu commune qui pourrait déboussoler les visiteurs habitués à des sélections plus rigoureuses, mais qui a le mérite de ne rien cacher du travail du peintre. On félicitera les services culturels de la mairie de Nemours qui ont relevé ce hasardeux défi. 200 toiles d’un même peintre, cela peut faire peur à plus d’un visiteur. Mais la diversité et la richesse du travail de Gabriel Fournier assurent au visiteur une variété de plaisirs et d’approche.

==

Premier article paru auparavant, dans l’édition du 17 janvier 2000 du journal La République de Seine et Marne lors de l’exposition (du 22 janvier au 6 février 2000) dans la salle des fêtes de Nemours.

Plus de 200 toiles de Gabriel Fournier

La salle des fêtes de Nemours proposera à compter de ce samedi une superbe exposition consacrée au peintre seine-et-marnais, Gabriel Fournier (1893-1963). Plus de 200 toiles dont de nombreuses jamais exposées seront proposées aux visiteurs.

Originaire du Dauphiné, puis parisien, Gabriel Fournier s’est découvert seine-et-marnais au début des années 30 grâce à la magie de la forêt de Fontainebleau. Utilisant toutes les ressources techniques de la peinture, du pastel à l’huile, du dessin à l’aquarelle, il a sa vie durant croqué et posé sur la toile les paysages du sud Seine-et-Marne.

Nemours qui accueille aujourd’hui une rétrospective de son œuvre, composée de plus de 200 peintures, n’a pas échappé à son coup d’œil et plusieurs huiles nous proposent des paysages échappés du temps des bords du Loing et des campagnes du Gâtinais.

C’est principalement après la guerre que le peintre concentrera son travail sur la région de Fontainebleau et du Gâtinais. La vallée de l’Orvanne, les bords de Seine et du Loing comme les plaines du Gâtinais seront ses principaux sujets d’inspiration.

Propre personnalité

Après une première exposition remarquée en 1927 au Salon d’Automne à Paris puis au salon des Tuileries, Gabriel Fournier sera présent dans de grandes expositions internationales et dans les plus prestigieuses galeries parisiennes.

Aujourd’hui, ses tableaux ont gardé toute leur fraîcheur et toute leur magie. La peinture simple, loin de tout maniérisme, suit les recherches qu’ont menées de grands peintres comme Cézanne ou Bonnard.

Sans jamais copier, ni imiter, les toiles de Gabriel Fournier ont leur propre personnalité, faite d’équilibre, de couleurs fortes et de douceur du trait.

A travers les 200 toiles proposées, les visiteurs pourront se laisser guider à travers les recherches de ce peintre au cœur seine-et-marnais et à la réputation désormais internationale.

Updated/maj. 12-12-2021

Vues : 0