La journée d’essais sur le lanceur SLS à Cap Canaveral hier, 21 septembre, s’est selon la NASA bien passé et les données recueillies vont permettre de décider si une nouvelle tentative de lancement aura lieu le 27 septembre. “Tous les objectifs de cet essai ont été atteints.”

Néanmoins cet essai de remplissage ne s’est pas déroulé sans problèmes, dont des fuites dans les ombilicaux qui alimentent l’étage principal central en hydrogène liquide, fuites qui ressemblaient à ceux qui ont empêché le lancement le 3 septembre dernier.

Mais en procédant à des baisses de pression et réduction dans les vitesses d’alimentation, les équipes ont pu maitriser les fuites à des niveaux acceptables. Les essais se sont poursuivis avec différents paramètres de remplissage pour mieux comprendre le comportement du/des clapets récalcitrants.

On peut noter qu’en comparaison, les essais de remplissage de la fusée Saturn V des missions Apollo et ceux des navettes ont été conduits pour chacun des vingtaines de fois, avant leurs premiers décollages. Cet essai de remplissage du SLS n’était que le septième effectué dans le bâtiment d’assemblage et sur le pas de tir.

Reste à confirmer la nouvelle tentative de lancement dans 5 jours.

Commentaire trouvé sur l’Internet avec lequel je suis entièrement d’accord:

“They are always “extremely encouraged” or claim they “met most of the test objectives”. In reality they had the same leaks that they have had. They managed to keep them within their boundaries for most of the filling but it was a major concern that stopped and restarted their efforts. They also had another sensor go back that triggers fast filling of the hydrogen. A second leak on the 4″ line occurred later in the test as well. They don’t have answers to why it leaked or why their fix mostly worked this time but didn’t last time.”

Updated/maj. 23-09-2022

Vues : 2