« En direct de l’Elysée »: Sarkozy revient à une communication plus classique